Astuces et techniques

Progresser en aquarelle: 10 astuces

Toutes les astuces créatives de Marie et l’équipe 

Ancienne ingénieure, Marie notre fondatrice propose des méthodes structurées et bienveillantes avec une pédagogie accessible à tous.
Avec l’équipe, nous regroupons ses conseils dans ce blog pour vous aider à booster votre créativité. 

TOutes les catégories

Tout sur le matériel aquarelle 

je télécharge

Bienvenue

Choisir un cours

Découvrez notre collection de cours aquarelle en ligne

L’aquarelle n’est pas un art facile. L’eau et la peinture sèchent rapidement et ne laissent pas la possibilité de retravailler une erreur plusieurs fois comme l’huile.

L’aquarelle demande un geste assez sur et rapide. Cela peut décourager… Pourtant, les réalisations à l’aquarelle sont si jolies. La magie de la fusion des couleurs opère systématiquement.

Par où commencer pour progresser?

Je me suis posée ces questions au début de ma pratique de l’aquarelle (en 2015), voici un résumé de 10 premières astuces que j’ai appliquées.

1. Oser se lancer

Pour progresser en aquarelle, le premier point c’est oser!

Il faut se lancer et s’entraîner même si on a l’impression de ne pas être doué, de ne pas savoir comment utiliser le matériel, etc. En osant s’entrainer, les progrès arrivent au fur et à mesure.

N’attendez pas d’être prêt pour vous lancer. Vous ne serez jamais prêt.

Tentez, même si vous pensez ne pas en être capable et que ça ne mènera à rien. C’est le chemin qui compte.

Télécharger mon guide complet sur le matériel aquarelle

2. Choisir un sujet ou style de prédilection

Il existe une multitude de manières de peindre à l’aquarelle. Je vous avais parlé de mes inspirations ici. Si vous essayez du croquis de voyage puis des fleurs abstraites puis de l’hyper réalisme et enfin une marine, vos progrès seront visibles plus lentement.

Choisir un sujet de prédilection vous aide à progresser plus facilement. Vous pouvez vous concentrer sur le sujet plusieurs semaines ou mois et varier par la suite.

Ne cherchez pas tout de suite votre propre style.

Observez le style des autres permet d’aiguiser son regard et de mieux comprendre comment un effet est réalisé. N’ayez pas peur de recopier au début même si recopier ne fait pas progresser à 100%.

3. Suivre des tutoriels

Pour progresser, suivez des tutoriels dans des livres ou sur Internet.

Voir les étapes détaillées qui mènent à la réalisation d’un tableau aide à comprendre les techniques et les méthodes utilisées.

Pour ma part, j’ai commencé à apprendre avec des tutoriels de cours vidéo qui font progresser très vite car on comprend le geste.

Testez ma démonstration gratuite pour peindre de beaux bouquets en 5 étapes faciles !

5. S’entraîner régulièrement

Faire un tutoriel une fois par an ne va pas vous faire progresser.

La régularité, c’est la clé.

Pour vous entrainer régulièrement, quelques astuces:

  • Publier sur un réseau social comme Instagram
  • Se lancer dans une série: une fleur par jour pendant un mois par exemple
  • Commencer un carnet
  • S’y mettre à deux et s’aider à se motiver

6. Trouver des sujets

Qu’est ce qui fait tilt dans votre esprit quand on fait défiler les sujets « portrait », « urbain », « croquis », « fleurs », « paysage », « forêt », « objets », « lumière », « animal »… ?

Les sujets pour peindre sont infinis! Il suffit d’y réfléchir quelques instants. Si on ne réfléchi pas à ce qui nous plairait d’illustrer, on n’illustre rien du tout.

Pour ma part, je rassemble toutes mes idées dans mes tableaux Pinterest.

 

7. Observer

Apprendre à observer autour de moi et essayer de reproduire des scènes vivantes est complexe mais apporte beaucoup.

Il s’agit de faire attention aux proportions, aux couleurs, aux perspectives, aux textures qui nous entourent. Parfois, observer permet de donner une inspiration pour une peinture abstraite, pas forcément pour une peinture réaliste.

 

8. Montrer son travail à ses proches

Vos proches vont en général être enthousiastes, mais ils peuvent aussi être de bon conseil. N’hésitez pas à leur montrer vos aquarelles! Comme suggéré plus haut, les réseaux sociaux ou un blog est un bon moyen de partager et aide à gagner en régularité et motivation.

 

9. Passer encore plus de temps

Connaissez -vous la théorie des 10 000 heures? Elle dit qu’en passant 10 000 heures sur n’importe quel sujet on en devient expert.

Alors combien d’heures avez-vous passé à faire de l’aquarelle?

Bien sur il ne s’agit pas de passer 10 000 heures à faire la même chose, mais de passer du temps sur le sujet que l’on veut approfondir en augmentant au fur et à mesure le niveau de difficulté.

Pour progresser à l’aquarelle, comme tout autre sujet, il faut avoir conscience que cela prend du temps. Il faut être patient. 

10. S’amuser !

« Je ne progresserais jamais… »

Si faire de l’aquarelle est plus un fardeau qu’autre chose, demandez-vous pourquoi vous le faites? Quel était votre but initial? Pourquoi ne prenez-vous plus de plaisir à exercer cette passion?

Gardez à l’esprit que pour progresser en aquarelle comme en tout domaine, il faut aimer ce que l’on fait au point de supporter les phases difficiles.

Épingler
sur Pinterest !

Les pinceaux

J'utilise des pinceaux un peu différents pour les paysages que pour les fleurs. Avant de vous donner plus de précisions, je vous fait un petit rappel sur la structure d'un pinceau.

Un pinceau se compose de:

  • la touffe (poils): fleur (pointe) + ventre
  • la virole: métallique pour les pinceaux ronds, plume d'oie ou plastique pour les pinceaux à lavis
  • le manche

Les caractéristiques d'un pinceau (entre autres):

  • nervosité: capacité à retrouver facilement sa forme initiale
  • précision: finesse et souplesse de la pointe
  • capillarité: capacité à absorber l'eau, dépend de la fibre

Comme le maniement des pinceaux évolue avec l’expérience, je préfère vous faire des recommandations par niveau.

Pour débuter l'aquarelle, je conseille: 

le pinceau à lavis Raphaël 805 3/0 - 10,55€

Le pinceau à lavis retient beaucoup d'eau et sa pointe est ronde, idéale pour le sujet des fleurs ou pour commencer les paysages. Pour le stage Paysages Booster, nous utiliserons ce pinceau classique et vous verrez qu'on peut déjà faire beaucoup avec. Si vous avez un gros pinceau à lavis, n'hésitez pas à explorer avec, certains sont plus précis et nerveux que d'autres.

Avec un peu d’expérience, je recommande : 

Un pinceau rond (virole métallique), qui est souvent plus gros, nerveux et précis qu'un pinceau à lavis. Je préfère les références suivantes:

Léonard AquaStyl 1037 14  - 21,36€

Autre préféré mais plus fin

la série 8504 de Raphaël, n°10 - 8,77€ ou n°8 - 7,64€

Je vous propose également d'autres références:

Une question ou réaction? Discutez-en ici:

20 Commentaires

  1. Quel papier utilez-vous.

    Réponse
  2. Merci pour tous tes conseils. En ce qui me concerne, je ne vois pas mes progrès, car dans chacune de mes aquarelles il arrive un moment, au troisième passage ou vers la fin, ou je vais faire ce qui ne faut pas faire, surcharger la couleur et la louper. Je peux réussir à peu près, mais elle ne sera pas finie, il y aura toujours un mais..Autre élément, mes mélanges de couleurs sont moches, car je ne sais pas faire les couleurs, et tirer partie de ma palette.
    c’est décourageant.
    Je vais essayer d’en faire tous les jours
    a bientôt et merci encore

    Réponse
    • pour repasser sur une couleur, il faut attendre que ton papier soit entièrement sec’ tu le te humidifie partout et tu repasses sur la couleur en question ….. c’est ce que je fais et….. aucune trace

      Réponse
  3. Merci pour ces conseils, ils m’encourage et me sont très utiles.

    Réponse
  4. j’ai déjà fait une collection de bijoux avec du papier aquarelle ainsi que des perles en papier de soie coloré aussi avec de la peinture aquarelle qui a été bien apprécié Votre blogue est très intéressant Merci de partager

    Réponse
  5. Bonjour Marie,
    C’est un très bon article et ton blog est vraiment superbe !
    A bientôt 🙂

    Réponse
  6. Très intéressant ton article !
    Que penses-tu des crayons de couleur aquarellables ?

    Réponse
    • Bonne question! J’ai aussi des crayons aquarellables, mais je m’en sers très peu. Les différences que je relève sont qu’avec les crayons c’est plus difficile de doser la peinture (appuyer + ou – fort) et on ne peut pas vraiment faire d’effet de pinceau. En revanche, je pense qu’on peut atteindre beaucoup plus de précision pour faire les détails ou faire des mélanges de couleurs plus compliqués vu qu’on travaille la couleur avant de travailler l’eau. En résumé, je pense que l’inconvénient des crayons c’est qu’il doit être plus dur de faire « des effets » sinon je pense que c’est cool pourquoi pas:)

      Réponse
      • Bonjour et merci pour ces infos

        Concernant les crayons aquarellables
        Personnellement, je les utilise sur de la gouache ou du crayon de couleur
        sur un support suffisamment épais pour supporter hydratation

        Ainsi des hachures permettent de forcer des ombrages, éventuellement de mélanger différentes couleurs pour les fusionner par la suite en un dégradé lors du passage d’une pointe de pinceau humide

        Toutefois, sur support humide, le crayon « fond » littéralement et colle au support, il me semble donc préférable de crayonner à sec puis de passer à la phase hydratation

        C’est une solution que j’utilise parfois sur crayonné

        Réponse
    • Pour ma part je m’en sert pas mal des crayons aquarelables car il y a un côté super spontanée… bon je vous dis, c’est mon expérience à moi!
      je jette des tracés et puis avec un pinceau j’y vais
      tout est très instinctive!
      J’aime beaucoup le blog de Marie ! belle qualité, Bravo
      Loïs, j’ai une lectrice qui aimerait dessiner en aquarelle des bijoux… du coup j’ai pensé à toi!

      Réponse
      • Tu as raison Renata, en soi je pense que chaque médium est top, après on a tous nos médiums de prédilection ! 🙂 C’est vrai que les crayons doivent permettre de faire quelque chose d’intuitif comme tu le dis je n’y avais pas pensé! Merci d’avoir partagé ton avis et pour ton gentil retour sur mon blog ça me fait très plaisir 😀 Bises

        Réponse
  7. Très intéressant 🙂
    Maintenant,il suffit d’attendre le Père Noël et hop,je m’y mets!

    Réponse
  8. trop cool cet artiiiiicle !! très inspirant, j’ai envie de m’y remettre !! tes conseils sont à garder en mémoire 🙂 merci !

    Réponse
    • Bjr moi aussi j’ai hâte de mi remettre j’espère avec tes conseils je vais avancer j’attends les peintures merci

      Réponse
      • Merci beaucoup pour ces conseils et encouragements, c’est très motivant !!

        Réponse
        • Avec plaisir, on est ravis si ces conseils vous ont été utiles !

          Réponse

Trackbacks/Pingbacks

Soumettre un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Reply...

Nouveauté 

Le grand guide des couleurs neutres

Catégorie 

Comment créer de belles palettes harmonieuses en utilisant les neutres ? Comment fabriquer et utiliser des couleurs plus neutres à l’aquarelle ? 

Derniers articles