Comment trouver le temps d’être créatif?

Faire des photos, peindre, écrire, tricoter, pianoter, cuisiner de bons plats bio zéro déchets, … tout cela est passionnant mais peut-être êtes vous dans mon cas: vous avez un travail prenant et le soir, l’activité créative qui vous tente, c’est la détente sur votre canapé. Avec un plaid. Trouver le temps d’être créatif est parfois bien difficile, malgré tous les projets que vous avez en tête.

 

Mon expérience de créative ingénieure

Pour ma part, je suis ingénieure en énergie et environnement, je travaille pour rendre les quartiers plus durables \o/ . Mon travail me plaît beaucoup. Mais. J’ai toujours été très créative et il m’est tout simplement impossible de mettre cet aspect là de ma vie de côté. Cependant, le conserver demande de vrais efforts.

Au bout de plusieurs mois de travail, j’avais l’impression de remettre tout le temps mes projets à plus tard. Pas le temps. Trop fatiguée. Trop compliqué. J’avais l’impression de perdre le contrôle et de ne plus arriver à faire ce qu’il me plaît malgré un travail épanouissant: être créative, faire du piano, faire de la photo, faire de l’aquarelle et partager avec vous sur le blog.

Il a donc fallu que je trouve des solutions. Par la voie difficile, celle de l’anti-procrastination. Celle de l’action. Parfois on me demande « mais comment tu arrives à faire tout ça à la fois? »: je n’ai pas forcément l’impression d’en faire des tonnes de plus que les autres pourtant.

En fait, depuis que j’applique certaines techniques dans mon quotidien, je respire. J’ai au contraire l’impression d’avoir plus de temps, plus de possibilités. Je ressens moins de stress et je suis encore plus créative.

Comment est-ce que je suis arrivée à cet état d’esprit ? Comment ai-je trouvé plus de temps pour être créative? Je vous propose plusieurs pistes de réponse dans cet article.

Ouvrir les yeux

Tout d’abord j’ai eu des prises de conscience grâce à la lecture de livres sur le développement personnel et grâce à des cours en ligne sur le sujet.

J’ai réalisé combien de temps je perdais à procrastiner.

Je me suis forcée à exprimer des objectifs, à analyser mes forces et mes faiblesses pour créer et j’ai brossé un grand portrait de ma vie avec ma Mind map (apprenez à en faire une ici).

16-03-12_NIKON D7000_09-51-08

Grâce aux cours et aux livres, je me suis posée de nombreuses questions (pas facile honnêtement) : pourquoi n’arrive-t-on pas à faire ce que l’on veut? Est ce vraiment le temps qui manque?

Pour ma part, cette partie m’a beaucoup aidée à comprendre que si je voulais être plus créative, il fallait aussi que je travaille sur les autres partie de ma « mind map ».

Par exemple, au début je n’avais pas inclus mon travail puis j’ai finalement ressenti le besoin d’également appliquer les techniques d’organisation à ma vie au bureau.

Être mieux organisée au bureau et chez moi m’a aidée à trouver plus de temps pour être créative et à ne pas sentir de déséquilibre.

J’ai appris comment tenir dans la durée mon nouveau rythme, des petites méthodes pour ne pas me décourager etc. J’ai mis un mois et demi à mettre en place tout ça, je n’ai pas encore tout à fait fini.

Clarifier ses buts afin de savoir quoi faire

Avant de trouver du temps pour créer, il faut définir ce qu’on veut faire.

Pour ma part, j’ai clarifié quels sont mes buts, quels sont mes projets à court et moyen terme (je vous rassure, c’est encore assez flou mais c’est déjà un peu plus clair qu’avant), qu’est ce qui me rend heureuse sur le plan créatif, si j’avais un moment pour créer qu’est ce que j’aimerais faire etc.

Faire cet exercice m’a donné envie de m’y mettre et d’arrêter de remettre à plus tard. C’est tout simple.

J’ai réfléchi au blog, aux articles que j’aimerais publier, aux nouvelles choses que je voudrais apprendre, etc.

16-03-12_NIKON D7000_09-28-43

Un nouvelle routine matinale

Au fil de mes lectures, j’ai découvert la magie des matins. J’étais sceptique, comme beaucoup, et pourtant ça a été pour moi la clé pour trouver plus de temps.

Je me lève depuis mi-janvier à 6h au lieu de 7h45. Au début c’était assez difficile et puis finalement on s’y fait. Bien sur je me couche plus tôt pour ne pas perdre de sommeil.

J’ai regardé tout un tas de vidéo rigolottes sur le net pour m’autobooster (ici avec Lucie que j’adore ^^, ici, ici ou ici: je vous l’accorde les conseils sont un peu toujours les mêmes).

Se lever le matin permet vraiment de dégager du temps pour être créatif.

Bon si vous êtes spécialiste photo du coucher de soleil, je suis d’accord, ce n’est pas idéal.

Mais si comme moi, vous aimez peindre ou dessiner (ou coudre, ou travailler sur vos photos, etc.), investissez dans une ampoule blanche un peu forte et vous apprécierez ce moment.

C’est un moment calme et il vous met de bonne humeur pour toute la journée. Voir il vous rend productive pour toute la journée.

Quelques conseils en résumé:

  • Pour se lever plus tôt il faut se coucher plus tôt
  • Le matin, on vient tout juste de faire une belle nuit donc on est très productif
  • Ne pas gâcher ses minutes matinales en zonant sur les réseaux sociaux ou les blogs: c’est VOTRE moment
  • Se faire plaisir avec des activités qui nous plaisent, qui apportent de la joie. Pour ma part: de l’aquarelle et un bon petit déj
  • Anticiper ce que l’on va faire le matin la veille au soir. Pour ma part, j’écris deux trois idées avant de me coucher dans un mémo.
  • Même si ça parait extrême: se forcer, ne pas se laisser le choix et devenir accro au bonheur d’être plus créatif et au sentiment d’efficacité procuré par un début de journée bien remplie

Être intransigeant

Cela peut paraître extrême mais l’idée de l’article, c’est vous trouver le temps d’être créatif régulièrement.

Pas seulement tous les 32 du mois. Donc si vous voulez vraiment trouver du temps d’être créatif et notamment arrêter la procrastination, il faut par exemple:

  • Arrêter de trouver des excuses
  • Créer de nouvelles habitudes: par exemple, je tente de me créer l’habitude de faire une demi heure de piano par semaine. Pour l’instant c’est une « passion secondaire » (parfois c’est ma passion principale, ça dépend ^^), mais je n’ai pas envie de trop perdre ma technique alors si je me force un tout petit peu à faire deux fois quinze minutes dans la semaine, je sais que je serais super contente et fière de moi et je tomberais dans la spirale où ça deviendra facile de faire ma demi heure: il suffit de réussir à commencer.
  • Essayer d’être régulier et de transformer ce temps créatif en une habitude, surtout dans l’optique d’une progression.
  • Garder le moment créatif comme un moment de détente, de joie, de plaisir. A force de vouloir à tout prix caser ce moment dans son emploi du temps, il peut devenir un moment de frustration car on est devenu psychorigide de l’organisation…. Le conseil clé: la joie et le sourire avant tout pour ce moment qui doit vous faire du bien!

Booster sa créativité

Peut-être ne trouvez-vous pas le temps d’être créatif parce que vous n’êtes plus inspiré?

Ma solution à cela, qui me donne constamment envie de créer et qui me rebooste quand je sens ma créativité en berne, c’est apprendre.

Je suis accro d’apprendre.

 

Todoist

Cet outil a révolutionné mon quotidien. Il s’agit d’une application permettant de gérer ses to do lists. Elle est très très bien faite.

On peut synchroniser l’application sur l’ordinateur, sur le téléphone, ajouter des plugins à son navigateur, sa boite mail… L’idée est simple: répartir les taches par projet et par sous projet, régler des dates, des occurrences, des filtres, des priorités etc.

Je l’applique dans tous les domaines de ma life map. Au début je ne voulais cibler que l’aspect créatif. Je me suis rendue compte que c’était en ciblant la globalité de l’organisation de mon quotidien que j’arriverais à trouver plus de temps pour être créative.

Le fait de voir toutes les choses que j’aimerais faire me motive plus à trouver le temps pour les faire. Sur la capture d’écran ci-dessous, vous voyez toutes les catégories de ma life map dans Todoist. En savoir plus

trouver le temps d'être créatif grâce à todoist

Pomodoro

Pomodoro est un timer. On le règle pour faire 25 minutes de grande concentration puis on a droit à 5 minutes de pause.

Tous les 4 pomodoros, soit environ 2h, on a droit à une grande pause de 20 minutes. Au début, j’étais sûre de ne pas aimer Pomodoro. Trop carré, trop strict… J’ai essayé au travail, pas vraiment pour mes projets personnels et j’ai vraiment eu des difficultés.

En fait j’ai remarqué que je me focusais très rarement plus de 15 minutes à 100% sur une tache. A cause d’un bruit, d’une autre tache ou bien de l’inattention. Et cela m’a vraiment dérangée de me rendre compte que je n’étais pas capable de me concentrer plus de 15 minutes, de réaliser que je n’étais pas assez efficace alors j’ai persévéré et maintenant j’ai du mal à travailler sans Pomodoro.

L’appli m’aide vraiment à me concentrer et à gérer mon temps. Je ne l’utilise toujours pas chez moi mais j’ai pensé que partager cette expérience pouvait vous être utile pour trouver le temps d’être créatif.

De plus, comme je travaille mieux au boulot, je peux terminer ma journée par exemple 30 minutes plus tôt sans culpabiliser vu que j’aurais mieux avancé. Ce qui laisse encore plus de temps pour être créatif non?

Todoist et Pomodoro m’ont aidé à moins stresser car j’ai une vision plus claire des tâches à faire et quand.

J’ai même remarqué que depuis quelques temps je me rongeais moins les ongles, ils sont presque longs O_O.

Evernote

Evernote est une application que j’utilisais déjà depuis un petit moment. Je m’en sers également tous les jours au boulot.

Côté créatif, je m’en sers pour faire mes brainstorms, j’y copie plus fréquemment mes inspirations et détails sur mes projets.

Dès que sujet est traité, je supprime la note. Au lieu de scroller des heures à la recherche de l’inspiration, je stocke dans Evernote un mélange d’images, de notes, de liens et cette base est bien plus inspirante pour mes moments créatifs qu’avant.

Keep

J’utilisais Keep avant d’utiliser Todoist. C’est selon moi une très bonne appli de mémo et de to do que l’on peut synchroniser ordi/smartphone.

Elle n’est pas aussi poussée que Todoist pour les todo ni autant poussée qu’Evernote pour les mémos. Je m’en sers avant de me coucher pour écrire les choses que je voudrais faire le lendemain matin.

J’ai également un mémo « ideas container » où je note toute nouvelle idée spontanément (pratique dans le bus). A vous de voir, peut-être que ça vous aidera à être plus créatif 🙂

 

Avez-vous des « techniques » pour trouver le temps d’être créatif? Ressentez-vous vous aussi ce besoin et cette frustration parfois de ne pas arriver à sortir de sa procrastination? Parlons en dans les commentaires 😉

* L’article contient des liens affiliés

Épingler
sur Pinterest !

Besoin de conseils pour débuter l'aquarelle?

Téléchargez mon mini-guide gratuit sur le matériel aquarelle conseillé et où l'acheter.  

Une question ou réaction? Discutez-en ici:

57 Commentaires

  1. Très chouette article ! Il me parle beaucoup et est très motivant 🙂

    Des bisous

    Réponse

Rétroliens/Pings

  1. Mon aventure créative: nouveaux défis - Tribulations de Marie - […] ai parlé dans Explore! et dans l’article « Comment trouver le temps d’être créatif? », depuis janvier j’ai pris conscience que mon quotidien devait…

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This