Mettre en valeur, transformer et vendre ses créations

Guide complet 2020 

Par Marie Boudon · mise à jour le 23 juin 2020

Dans ce guide complet, je vais vous expliquer:

  • comment mettre en avant vos créations et améliorer votre visibilité sur les réseaux
  • comment transformer vos créations en carte, affiche, faire-part ou autre objet grâce au digital
  • quelles pistes explorer pour vendre vos créations

Note: Ce guide s’adresse en particulier aux créatrices en 2D: dessin, peinture aquarelle, gouache, acrylique, pastel, encre, mix média, collage, enluminure. 

C’est parti !

Contenu

Partie 1

Mettre en valeur ses créations et développer sa visibilité

Partie 2

Prendre en photo ses créations

Partie 3

Transformer ses créations en objets

Partie 4

Vendre ses créations

Partie 5

Conseils niveau avancé

Envie de faire décoller votre art, votre visibilité, de transformer vos créations en produits et d'attirer le regard de professionnels? Je vous explique comment j'utilise le numérique facilement pour y arriver dans cette masterclass gratuite :

Partie 1

Mettre en valeur ses créations et développer sa visibilité

 

Dans cette partie, je vais vous expliquer pourquoi il est important de mettre en valeur vos créations grâce à l’image.

 Vous verrez comment cela m’a aidée à mettre mon art en face de milliers de personnes chaque mois et ainsi viabiliser mon entreprise créative.

 

Pourquoi mettre en valeur ses créations?

Aujourd’hui nous sommes dans une ère où tout est visuel.

Si vous souhaitez améliorer votre visibilité, avoir une présence en ligne est indispensable. Et cette présence passe par des images de qualité de vos créations.

Si vous espérez que votre art devienne reconnu juste parce qu’il est bon, vous risquez d’attendre longtemps. 

Comme le détaille très justement Antoine Titus dans son analyse d’Instagram comme réseau social de l’artiste: « Ceux qui n’ont rien fait pour être remarqués ne le seront pas »

Je sais que créer des visuels de qualité, apprendre quelques techniques photo, investir dans un logiciel n’est peut être pas votre tasse de thé ni votre métier mais pour moi, c’est aujourd’hui indispensable pour améliorer sa visibilité.

Un artiste avec une petite visibilité attire le regard de marques et de professionnels, ce qui vous donnera des opportunités intéressantes pour votre art. Et cela …. vous donnera l’occasion de viabiliser cet art et de créer encore plus, plus que si vous étiez resté enfermé dans votre bulle loin de tout écran.

Comment mettre en valeur mes créations m’a aidée

À titre personnel, j’ai commencé à mettre en valeur mes créations en 2015. J’étais au tout début de ma pratique créative mais je me suis rendue compte que si je créais de jolis visuels, mon art serait plus susceptible d’être vu qu’avec des photos ternes et floues. Cela m’a encouragée à continuer, même si mon but n’était pas du tout d’en faire un métier.

À force d’efforts pour améliorer mes photos et mes numérisations et augmenter ma visibilité, j’ai été repérée par deux maisons d’éditions (Fleurus Mango et Eyrolles) qui m’ont fait confiance. J’ai aujourd’hui publié trois livres et trois agendas, certains ont été traduits en plus de 9 langues. 

Mon compte Pinterest a explosé au bout d’années de travail sur mes visuels: je dépasse désormais les 3 à 4 millions de visiteurs mensuels sur mes épingles ce qui amène un trafic non nul vers mon site et mon art. De même, mon compte Instagram cumule aujourd’hui plus de 40 000 abonnés ce qui m’aide à donner plus de visibilité à mes projets artistiques.

Ces chiffres et mes visuels (toujours), même s’ils ne signifient pas que mon travail artistique est meilleur que d’autres (loin de là), m’aident à convaincre des marques et des professionnels de collaborer ensemble. Ils parviennent mieux à se projeter en voyant des exemples propres et pro de mon travail que si je ne partageais rien. 

C’est indéniable que ces efforts m’ont aidée à aujourd’hui pouvoir vivre de mon art en moins de trois ans. 

Comment mettre en valeur ses créations?

J’utilise trois techniques pour mettre en valeur mes créations que vous pouvez utiliser:

  • la photographie
  • la numérisation
  • les maquettes

Voyez plutôt:

Photographie

Numérisation

Maquettes

Avec la photographie, je mets en valeur ma création dans un environnement qui correspond à mon univers. J’essaye de raconter une histoire ou d’immerger le spectateur dans la scène.

Avec la numérisation, je créé un double sur l’ordinateur de ma création. Je nettoie ma création: j’enlève le fond gris et terne et les petits défauts, j’ajuste les couleurs pour retrouver les couleurs de l’original. La création ressort sur son meilleur jour et on peut l’observer pleinement.

Avec les maquettes, j’incruste dans une photo (faite par moi ou quelqu’un d’autre) ma création. Ci-dessus, je n’ai pas de mur de cadres, j’ai simplement incrusté dans l’image mes créations numérisées.

Cela permet par exemple de voir comment rendrait une création sur différents objets avant même de les créer. On peut projeter facilement une création sur une carte, un livre, un tissus, un coussin, etc.

J’utilise très fréquemment des maquettes que je fais moi-même ou que j’achète pour mettre en avant mon art notamment sur Instagram. Cela me fait gagner énormément de temps.

Quel réseau social choisir pour son art?

Instagram est le réseau social de prédilection pour les artistes de tous niveaux, en particulier pour les arts en 2D (dessin, gouache, aquarelle, acrylique, encre, enluminures, pastel, mix media, collage…). 

C’est un réseau qui contrairement à d’autres, fait la part belle à l’image.

Ce n’est pas un réseau réservé « aux jeunes ». 

Vous pouvez y intégrer une communauté ou créer la vôtre si elle n’existe pas. C’est un peu ce qui s’est passé il y a 5-6 ans avec l’aquarelle moderne en français. Au début nous étions une dizaine peut être, aujourd’hui, nous sommes des milliers! C’est motivant au quotidien.

C’est aussi l’endroit idéal pour se faire repérer des marques ou professionnels.

Considérez votre profil Instagram comme votre portfolio. Si vos images sont grises, ternes, floues, ça ne joue pas en votre faveur.

Le second site auquel je porterais attention c’est Pinterest: ce n’est pas un réseau social mais un moteur de recherche basé sur l’image extrêmement puissant.

Conseil: Concentrez vous sur un réseau à la fois. Passez du temps à comprendre le fonctionnement et à mettre en place une méthode pour que vous puissiez être actif sur le réseau dans le long terme.  

Conseil: Utilisez une application comme Preview ou Planoly pour anticiper vos images sur Instagram et créer une harmonie plus facilement.

Partie 2

Prendre en photo ses créations

 

Maintenant que vous avez compris l’importance des visuels pour votre art, passons aux conseils liés à la photographie.

Pas besoin d’être un pro et d’avoir un matériel qui coûte une fortune. Avec votre téléphone, vous pouvez déjà obtenir de très jolies photos de vos créations en suivant les conseils de cette partie.

Quel appareil photo pour l’artiste?

Si vous commencez et que vous n’avez pas l’habitude de prendre en photo votre art, votre téléphone est bien suffisant. 

Pour ma part, je fais de nombreuses photos pour mon fil Instagram avec mon téléphone qui a un bon appareil photo.

Vous pourrez toujours améliorer votre matériel photo plus tard. Voici mon matériel et mon expérience:

Téléphone

Idéal pour commencer à se familiariser avec la photo, à explorer sans modération.

Compact expert

Il s’agit d’un appareil compact avec des modes manuels performants (photo et vidéo). Une petite pépite qui me fait ranger bien souvent le réflex au placart.

Réflex

J’utilise mon réflex couplé avec un objectif 50mm pour obtenir de meilleures qualités d’images et de beaux flous d’arrière plan.

Évidemment vous n’avez pas besoin de tout cet attirail pour commencer.

Mais de meilleures photos vont participer à améliorer votre image, je pense qu’en tant qu’artiste c’est un poste d’investissement intéressant, surtout si vous avez envie d’apprendre.

N’oubliez pas que vous pouvez toujours payer les services d’un photographe plusieurs fois dans l’année pour prévoir un petit stock de photos. C’est ce que je fais personnellement, je ne regrette jamais cet investissement.

Astuces pour de meilleures photos

Avec quelques astuces simples, vous pouvez grandement améliorer vos images.

Conseil: Privilégier la lumière naturelle

Évitez la lumière artificielle, concentrez-vous sur la lumière naturelle. Cherchez un endroit chez vous avec une belle lumière uniforme (sans ombres) non directe (ne vous mettez pas dans un rayon de soleil).

Vous pouvez vous fabriquer un réflecteur DIY facilement avec du papier aluminium pour maximiser votre lumière et dégager les ombres.

Conseil: Explorer les cadrages

Éviter de faire toujours un seul et même cadrage, variez les angles et les compositions, montrez différents aspects de vos créations, de près, de loin, de face, de côté…

Cela attisera la curiosité des personnes qui suivent votre travail, leur donnera différents types d’inspiration.

Conseil: Travailler le stylisme photo

Le stylisme photo est un métier à part du métier de photographe. Cela consiste à créer un univers visuel, une ambiance, qu’on immortalise ensuite en photo. 

Pour agrémenter vos shootings, vous aurez besoin de quelques objets. Pensez à varier les textures, les formes et les couleurs. Si vous avez déjà sélectionné vos couleurs de marque, essayez d’assortir vos objets à ces couleurs pour une harmonie globale.

Retoucher ses photos

Retoucher ses photos fait partie intégrale de la création d’une image. L’idée n’est pas de tricher mais de rendre au mieux votre vision avec les outils à votre disposition.

Parfois, la retouche permet de retrouver l’ambiance lumineuse au moment de la prise de vue, d’éviter un rendu terne et plat.

Vous ne devez pas hésiter à retoucher vos photos. 

Adobe Lightroom

Je vous conseille cette application gratuite, à télécharger sur votre téléphone. Certaines fonctions sont payantes mais l’essentiel est gratuit, profitez-en.

N’hésitez pas à explorer les réglages lumineux et à prendre votre photo avec l’appareil photo intégré pour photographier en raw.

A color story

Vous pouvez avec cette application appliquer des filtres sur vos photos. Prenez le temps d’explorer les filtres pour trouver ceux qui vous correspondent le mieux. Vous rajouterez ainsi « votre patte » à la photo et c’est un moyen d’uniformiser vos photos. 

Envie de faire décoller votre art, votre visibilité, de transformer vos créations en produits et d'attirer le regard de professionnels? Je vous explique comment j'utilise le numérique facilement pour y arriver dans cette masterclass gratuite :

Partie 3

Transformer ses créations en objets

 

Dans cette partie, je vais vous expliquer comment transformer une création en objet. Nous évoquerons:

  • qu’est-ce que la numérisation?
  • quels types d’objets vous pouvez créer à partir de votre art
  • du matériel idéal pour numériser

Qu’est ce que la numérisation?

La numérisation vous permet de passer d’une création papier/toile/2D à une création sur l’ordinateur. L’objectif est d’obtenir un rendu propre, en enlevant le fond gris du papier éventuellement. Voyez la différence entre photographie et numérisation ci-dessous:

Pour numériser il faut:

– capturer votre création avec un appareil photo ou scanner

– traiter cette image avec un logiciel pour récupérer les couleurs et contrastes originaux

L’avantage de la numérisation: vous pouvez effectuer des petites retouches et corrections (couleurs, poussières, erreurs). Vous pouvez faire des retouches plus lourdes si vous le souhaitez également (changer une couleur, modifier une forme) 

Quels types de produits créer?

À partir de votre numérisation (copie numérique de votre création), vous pouvez créer différents types d’objets. Prenons la création suivante: à gauche une photo prise avec mon téléphone, à droite la même photo traitée en une numérisation propre: 

Vous pouvez par exemple créer des affiches, des copies de vos créations. En envoyant votre fichier tout beau tout propre à un imprimeur, d’autres personnes peuvent profiter de votre oeuvre:

Vous pouvez également réutiliser des éléments de votre création en la découpant numériquement. Je fais souvent cela: je peins des éléments séparément et je les assemble avec Photoshop. Voyez plutôt ici: 

Avec ces compétences, vous pouvez fabriquer des motifs et tout type d’objet:

De la papeterie en couplant vos illustrations numérisées à du texte: faire-part, cartes, cahiers…

Des objets comme des sacs, des trousses, des pochettes…

Du linge de maison, du tissus, des vêtements, des coussins…

Des coques de téléphones

Quel matériel pour numériser?

Scanner

Le plus simple pour numériser est d’utiliser un scanner.

Le modèle que je conseille est le Epson V550 avec un très bon rapport qualité prix, environ 220€.

Son grand avantage: il est à plat, c’est à dire que vous pourrez scanner facilement de grandes voir très grandes réalisations aussi bien que des petites.

Le deuxième avantage du scanner est de pouvoir numériser avec une grande résolution. Cela veut dire qu’on pourra agrandir la création originale. 

Si vous peignez sur un format A5 par exemple, avec un bon scanner vous pourrez agrandir à un format A2 et même plus grand, facilement.

Vous pouvez également scanner chez un professionnel ou faire appel à un photographe pour numériser vos créations. Sauf cas très particulier, je vous le déconseille car vous pouvez y arriver vous-même!

Appareil photo

Vous pouvez également numériser à partir d’images d’appareil photo, sans scanner. 

La résolution est moins bonne qu’un scanner, vous ne pourrez pas agrandir énormément votre création. En général j’obtiens des fichiers imprimables au maximum en A4-A3 pour une numérisation issue de photos. Mais c’est déjà pas mal pour commencer non?

Il faut un appareil photo correct. Appareil photo numérique ou tout simplement téléphone moyen ou haut de gamme peut suffire, pas besoin d’un réflex.

Voici trois photos prises avec mon téléphone (iphone 11):

Le résultat de la numérisation avec Photoshop à partir de ces photos (imprimable jusqu’à 44cm de large): 

Logiciel

À partir du scanner ou de l’appareil photo vous obtenez des fichiers bruts de votre création. Il faut à présent les traiter pour obtenir une image propre. 

Pour ce faire, il faut un logiciel de traitement de l’image. 

Je vous conseille de choisir Adobe Photoshop.

Les avantages de Photoshop:

– reconnu et utilisé par la majorité des graphistes et artistes, beaucoup de documentation et de facilité quand on travaille avec différents prestataires (imprimeurs, éditeurs, …)

– puissant: contient une multitude d’outils très pratiques pour une multitudes de tâches pour l’artiste

Photoshop vient avec un deuxième logiciel: Adobe Lightroom, idéal pour retoucher ses photos (pas ses créations). Les deux ensemble coûtent 12€/mois (abonnement Creative Cloud pour la photo).

Cet abonnement permet un rendu pro et complet. 

J’ai déjà testé des alternatives gratuites ou moins chères:

  • Snapseed (application gratuite): impossible de faire une numérisation propre (enlever le fond de sa création) sans perdre les tons clairs. Très bien pour une première découverte des retouches de luminosité et couleurs.
  • Photoshop Elements (99€): impossible de faire des réglages fins de contraste, couleur, nettoyage ou incrustation d’une création dans une photo (maquette).
  • Affinity Photo (55€): traitement de la numérisation un peu plus long (outils moins fins selon moi), impossible d’incruster une création dans une photo (maquette).

Pour moi Photoshop l’emporte avec la possibilité de faire des maquettes photo, l’universalité quand on travaille avec des prestataires et le duo avec Lightroom. Si je devais en choisir un autre, je me tournerais vers Affinity Photo me semble pour l’instant une alternative au meilleur rapport qualité prix. 

Photoshop vous parait impossible à maitriser, trop compliqué? Je vous rassure, ça s’apprend et cela à tout âge, il suffit d’être motivé. Mes élèves y arrivent très bien, même quand « l’informatique est leur bête noire ».

Quelles étapes pour numériser?

Voici les grandes étapes pour numériser une création. Personnellement, j’utilise et recommande Photoshop pour obtenir ce rendu: 

Envie de faire décoller votre art, votre visibilité, de transformer vos créations en produits et d'attirer le regard de professionnels? Je vous explique comment j'utilise le numérique facilement pour y arriver dans cette masterclass gratuite :

Partie 4

Vendre ses créations

 

Dans cette partie, je vais vous expliquer plusieurs façons de vendre vos créations, avec les avantages et les inconvénients.

 

Créer des produits physiques

La première solution qui s’ouvre à vous est de créer des produits physiques.

Vous pouvez bien entendu vendre vos originaux, ça peut être une première étape.

Vous pouvez également vendre des copies de vos originaux ou des objets faits à partir d’une illustration originale: cartes, faire-parts, affiches, mugs, tissus, sacs…

Vous avez deux possibilités: 

gérer toute la chaine logistique: rechercher les fournisseurs ou le matériel de fabrication, tester vos produits, gérer votre stock chez vous, rechercher les protections et emballages nécessaires, mettre en place la livraison

déléguer cela à un site qui prendra une marge sur votre travail.

Tout dépend de vos envies et de votre temps. La première solution est plus artisanale et plus complexe. La seconde plus aléatoire et peut être moins qualitative.

 

Créer des produits digitaux

À partir de votre numérisation, vous pouvez tout à fait vendre votre création numérique directement.

Licensing

Une marque peut vous acheter une copie numérique de votre art pour la transformer en objet. Cela s’appelle le licensing. Pour ma part j’ai créé un puzzle ou des carnets comme cela. 

Illustration personnalisée

Vous pouvez vendre une illustration personnalisée à votre client qui l’utilisera par exemple dans sa communication (logo, bannière, impression).

Autres modèles économiques

Il existe d’autres types de modèles économiques 100% numériques à partir de votre création, je partage d’autres exemples dans mon cours Destination Digital. Soyez créatif et vous pourrez vous dégager peut être un revenu passif à partir de toutes ces idées.

Où vendre vos produits?

Pour commencer, je vous conseille d’avoir une présence sur les réseaux sociaux, notamment Instagram.

Vous pouvez faire quelques premiers tests de façon informelle pour prendre la température et réaliser des ventes au cas par cas.

Rapidement, je vous conseille d’avoir un espace pro pour vendre: une page Etsy (simple mais avec une commission) ou un site web dédié par exemple (compliqué mais plus libre).

Si vous souhaitez faire votre site je vous conseille Squarespace qui est plutôt facile à prendre en main avec un hébergement couplé. Pour ma part c’est moi qui ai construit mes sites de zéro sur WordPress.

Je ne donne pas de conseils sur le statut à avoir, c’est trop au cas par cas. Personnellement je ne vends pas mes originaux, je suis micro-entrepreneure, mon activité principale est la vente de vidéos.

Partie 5

Conseils niveau avancé

 

Dans cette partie, je vous montre quelques usages avancés du numérique pour votre art. En plus d’élargir vos compétences créatives et ouvrir le champ des possibles, ces astuces pourront vous faire gagner beaucoup de temps.

 

Créer des maquettes photo (mockups)

J’utilise les maquettes photos constamment pour mettre en valeur mes créations.

Un mockup est une photo (la votre ou celle d’un autre photographe) dans laquelle vous projetez votre création. 

L’image ci-dessus est une maquette. Je n’ai jamais imprimé ce motif. Je projette ma création sur un tissu grâce à Photoshop. 

Si vous n’avez pas un atelier très photogénique, cela peut vous permettre de projeter votre art dans un autre intérieur grâce à Photoshop.

Autre avantage: cela fait gagner du temps

Parfois, vous n’avez pas le temps de faire une session photo complète ou vous n’avez pas le matériel. Vous pouvez alors tout simplement depuis Photoshop, projeter votre art dans une photo et obtenir un visuel de qualité.

Vous pouvez faire vous même un ensemble de photo de papiers ou toiles ou cartes blanches et plus tard, vous intégrerez votre création numérisée. 

Ci-dessous un exemple de maquette que j’ai faite moi-même. J’aime bien faire mes maquettes, ça a un rendu plus personnel.

Mes livres sont remplis de maquettes que j’ai faites moi-même, j’en fait également souvent pour mes propositions commerciales pour que mes clients se projettent facilement avant même que l’objet soit fait (faire-part, affiche, …).

Une photo d’un papier blanc dans lequel je projette avec Photoshop différentes créations. Très pratique, rendu pro et rapide.

Ajouter de la texture à une création / dessin numérique

Si vous avez un ipad ou une tablette graphique (possible aussi avec une souris mais plus dur), vous pouvez compléter votre création en lui ajoutant de la texture par exemple ou en peignant des éléments numériques. 

Vous pouvez combiner tout cela très facilement avec Photoshop. 

Faire un brouillon numérique

Grâce au numérique, vous pouvez faire facilement un brouillon modifiable à volonté, travailler vos couleurs, faire des moodboards à utiliser ensuite pour peindre.

La première image ci-dessus est mon brouillon fait sur mon iPad, la seconde est la peinture aquarelle numérisée. Cela me rassure en cas de composition complexe.

Conclusion

 

Travailler vos visuels (photo ou numérisations) est essentiel pour donner plus de visibilité à vos créations. Que ce soit par satisfaction personnelle ou dans le cadre d’un projet de professionnalisation de votre art, ces compétences très complémentaires à vos compétences créatives vont vous faire faire un bon en avant, vous apporter beaucoup de fierté mais également des heures d’amusement!

Envie de faire décoller votre art, votre visibilité, de transformer vos créations en produits et d'attirer le regard de professionnels? Je vous explique comment j'utilise le numérique facilement pour y arriver dans cette masterclass gratuite :

Des questions?

Pin It on Pinterest

Share This