Comment choisir son papier aquarelle?

Cliquez pour épingler

Avez-vous vous aussi l’impression de ne pas réussir à vous exprimer à l’aquarelle? Que cette technique est trop compliquée à maîtriser? Vos gestes ne sont pas vifs et votre rendu – malgré l’utilisation de couleurs – est fade une fois l’aquarelle sèche.

Tout ça est frustrant quand on est motivé pour progresser.

Au fil de mes explorations, et après des déceptions en regardant mon rendu, j’ai essayé de comprendre ce qui limitait l’expression personnelle à l’aquarelle. Et je me suis vite rendue compte qu’une grande partie de l’explication venait du papier.

L’article en résumé:

  • La qualité du papier influence directement le rendu de l’aquarelle. Si vous choisissez un papier trop fin (type canson classique) nous passerez à côté des beaux effets de l’aquarelle.
  • Choisir un papier trop petit quand on débute limite l’expérimentation de la gestuelle
  • Les trois types de textures du papier aquarelle (grain satiné, fin et torchon, du moins texturé au plus texturé) influencent grandement le rendu.
  • Un papier aquarelle haut de gamme est plus difficile à travailler quand on débute
  • Le e-shop que je recommande pour ses supers prix c’est Aquarelleetpinceaux.com
  • Le papier d’étude présente un excellent rapport qualité / prix et laisse libre court à l’expérimentation (au lieu de laisser le papier plus cher dans l’armoire de peur de l’abîmer).
  • Je retiens
    • Moulin du Coq Le Rouge grain fin comme papier d’étude,
    • Carnet de Voyage (Lana) et Britannia (Hahnemühle) pour le papier Moyenne gamme
    • Arches (pour sa qualité) et Waterford (pour son prix égalant la moyenne gamme) pour le papier Haut de gamme
  • Il existe des papiers d’excellente qualité presque au même prix que les marques de grands distributeurs: il suffit de comparer le prix par feuille et par taille (voir mon comparatif).

Mon expérience

D’un papier trop petit…

Pour ma part, j’ai commencé avec un papier trop petit. Impossible d’explorer vraiment la gestuelle. Je me contentais de poser des couleurs mais je ne pouvais pas vraiment travailler le geste, la vivacité.

Ensuite je me suis dit: il me faut un grand papier. En voulant limiter mon budget, j’ai pris un papier non adapté et je suis passée à côté du vrai rendu de l’aquarelle avec une feuille qui gondole, une papier qui s’effrite si trop chargé en eau et des couleurs fades. 

En revanche, la taille des feuilles (A3, presque trop grand) m’a poussée dans l’exploration de la gestuelle, de l’instantanée, dans la vraie magie de cette peinture. J’étais quand même conquise. 

… à un papier trop exigent

Pour finir dans mes expériences, j’ai voulu un papier de meilleure qualité. Ne connaissant pas les différentes marques j’ai acheté la plus chère, le papier Arches, et il est resté longtemps dans mon armoire de peur de l’abîmer. J’avais également du mal à le travailler.

Deux ans après, j’ai testé des dizaines de marques et qualités et je suis convaincue qu’en débutant ou en progressant, le choix du papier se révèle crucial.

Mais par où commencer? Pourquoi un papier et pas un autre? Après un peu d’entrainement, quel papier haut de gamme choisir? Où acheter du matériel aquarelle à un coût raisonnable?

Découvrez la réponse à ces questions dans cet article!

Où acheter votre matériel?

Je vous conseille vivement le site Aquarelle et Pinceaux.

Il a été crée il y a 5 ans par Jean-Marc, un passionné d’aquarelle habitant près de Nîmes.

Partant du constat qu’il était difficile de trouver des produits variés à l’aquarelle, il a ouvert un site se voulant collaboratif (galerie d’artistes, conseils) et encourageant. Le site propose des produits de qualité dans plusieurs gammes: de la gamme apprentissage au haut de gamme.

Je n’utilise plus que ce site à présent qui offre les prix les plus intéressants que j’ai trouvé sur le marché ainsi qu’un service de qualité. De plus, le choix est très large: j’ai pu par exemple tester du Fabriano que j’avais du mal à trouver en boutique.

Quelle gamme pour quel niveau?

Il existe trois qualités de papier:

  • Pour le débutant: Le papier d’apprentissage ou d’étude. En commençant à l’aquarelle, on utilise beaucoup de papier. Il est donc important d’en trouver un adapté et peu cher.
  • Pour l’initié: Le papier moyenne gamme. Avec une texture plus travaillée, ce papier répond mieux aux gestes vifs, à l’eau. Il permet à l’initié d’aller plus loin dans sa pratique.
  • Pour le passionné / le pro: Le papier haut de gamme. Avec son « touché » et ses textures incomparables, le papier haut de gamme permet plus de précision et fait ressortir les couleurs au séchage.

Si vous choisissez un papier non adapté ou très médiocre lors de vos premiers essais à l’aquarelle, vous prenez le risque de ne pas aimer cette technique et de passer à côté de sa magie.

Comprenons les caractéristiques du papier aquarelle

Le grammage

Le papier aquarelle est assez épais, le grammage standard est 300gr/m2, il est suffisant pour faire un beau travail. Il permet d’utiliser une grande quantité d’eau sans détruire le papier. Vous pouvez trouver aussi du papier à 465 gr voire 600 gr.

Le procédé de fabrication

Vous pouvez visionner cette vidéo de moins d’une minute pour vous mettre dans l’ambiance.

Le papier aquarelle est disponible avec trois textures issues de différents procédés de fabrication (différentes machines et feutres).

  • Le grain fin : c’est mon préféré: un peu de texture mais pas trop
  • Le grain satiné : ce papier est lisse, il présente le moins de texture mais est pourtant capable de bien absorber l’eau.
  • Le grain torchon : c’est le papier le plus texturé.

Du mal à choisir un papier aquarelle de bon rapport qualité/ prix? Découvrez mon article

La qualité et la composition

Pour distinguer la qualité d’un papier, on se base souvent sur sa composition. Il existe deux ingrédients principaux :

  • Le coton
  • La cellulose

Au plus le papier contient de coton, au plus il est de qualité. En effet, le coton est une fibre creuse qui absorbe mieux l’eau. Toutefois, sachez qu’on retrouve des papiers avec peu ou pas de coton d’une très belle qualité également.

L’encollage

Vous trouverez du papier encollé sur un bord ou encollé sur quatre bords. Quand vous achetez un bloc, un côté des feuilles est attaché ensemble, il s’agit d’encollage sur un bord.

Parfois les quatre bords sont collés, ce qui évite au papier de gondoler. C’est très pratique. Une fois la peinture sèche, il suffit d’utiliser un couteau pour détacher la feuille.

Le papier encollé sur quatre bords est un peu plus cher que le papier encollé sur un seul bord. Une alternative consiste à détacher complètement une feuille d’un bloc simple et la coller sur une planche en bois à l’aide de scotch spécial (vous pouvez tendre (la mouiller puis la faire sécher) avant de la coller).

La taille de papier

Le papier aquarelle se présente sous plusieurs tailles. Je vous conseille pas de commencer par la plus petite taille possible même si c’est plus rassurant et moins cher.

En effet, vos gestes et possibilités de travailler l’eau et la couleur seront également plus limités. Une taille A4 ou 24x32 me parait bien pour commencer.

La couleur

Les papiers ont des couleurs différentes : blancs, extra blancs ou tirant sur le beige. Pour ma part, je ne suis pas gênée par un papier qui tire vers l’écru / le beige. Si c’est votre cas n’hésitez pas à regarder le papier et à le comparer en magasin sous une lumière de préférence naturelle.

Quel papier choisir : mon grand test

Après avoir bien compris les différents paramètres du papier, vous vous demandez sans doutes: lequel choisir?

Je commence à collectionner un certain nombre de blocs et j’ai eu la chance d’en recevoir de nouveaux grâce à Hahnemühle. Je vous propose ici mes tests et avis.

Les papiers sont au format 23x31 (sauf exceptions où j’ai pris un ratio) pour comparaison des prix. Ils sont Grain fin sauf mention contraire. J’ai effectué les tests en simultané pour limiter les nuances de couleurs. J’ai scanné les feuilles sans les retoucher.

Le papier d’étude

C’est le papier qu’il faut choisir si vous commencez. Dans tous les cas, il est bon d’en avoir un bloc afin de pouvoir faire des essais. Il est 100% cellulose.

Mon papier préféré: Moulin du Coq le Rouge. C’est un excellent papier d’étude: il est de bonne qualité mais très abordable (surtout chez Aquarelle & Pinceaux!, 25€ le bloc de 100 pages A4 O_O). Quand on commence on a besoin de beaucoup de papier et c’est la meilleure option que j’ai trouvé. Je ne compte plus combien de blocs j’ai dû acheter, j’aurais aimé découvrir l’offre du e-shop plus tôt 😛 Si vous achetez le bloc de 100 pages c’est deux fois moins cher.

Pour aller plus loin:

Voici les papiers que j’ai pu tester dans cette catégorie. Je trouve que le papier Canson XL (le papier le moins cher testé) est texturé rayé, je préfère un papier à la texture plus fine.

J’ai un peu plus de difficultés à faire de beaux dégradés avec le papier Aquafine (Daler Rowney) au grain assez marqué (regardez dans la rose) mais il restitue très bien les couleurs au séchage. Ce n’est pas le cas du Bamboo d’Hahnemühle. J’aime beaucoup sa texture fine et son très bon rapport qualité prix mais je trouve que la vibrance au séchage est plus faible.

Les papiers Anniversaire d’Hahnemühle et papier Moulin du Coq le Rouge ont également un très bon rapport qualité prix, ce sont les papiers classiques d’étude avec le Canson Montval que je ne connais pas. J’ai une préférence pour Moulin du Coq le Rouge. Regardez comme le rendu est doux dans les dégradés et globalement la bonne précision.

Du mal à choisir un papier aquarelle de bon rapport qualité/ prix? Découvrez mon article

papiers-aquarelle-etude-debutant

Comme vous le voyez les prix oscillent autour de 60 centime de la page (23x31 ou équivalent). Le bloc XL est beaucoup moins cher mais je trouve sa texture trop marquée cela peut gêner quand on commence, surtout qu’on trouve mieux au même prix grâce aux promos de Jean-Marc.

papier-anniversaire-hahnemuhle

Le rendu d’une aquarelle sur le papier Anniversaire d’Hahnemühle

Le papier moyenne gamme

Choisissez ce papier si vous souhaitez découvrir des textures plus fines, des papiers qui absorbent mieux l’eau et qui permettent de mieux contrôler le geste. Pour être honnête, je trouve que le moins cher des papiers haut de gamme (Waterford) vaut le prix de ce type de papiers et qu’il est donc plus judicieux de le choisir.

La différence principale est la composition. Les papiers haut de gamme sont les seuls à contenir du coton (sauf Lana Voyage présenté ici: 25% coton).

On peut tout de même trouver de très jolis papier dans cette gamme intermédiaire.

Mon papier préféré: Hahnemühle Britannia. Je n’ai pas perçu une très grande différence de qualité entre ces papiers. Je sélectionne donc le Britannia pour son meilleur rapport qualité / prix (et sa disponibilité en grande taille).

Pour aller plus loin:

Les quatre papiers testés se valent.

  • Hahnemühle Britannia : grain très fin
  • Hahnemühle Burgund: grain « rayé » (dû à sa nature de grain torchon)
  • Hahnemühle Cornwall: papier très blanc et épais les couleurs ressortent bien
  • Lana Carnet de Voyage: papier un peu plus texturé et d’une belle qualité grâce au 25% coton. Il s’agit du seul carnet que j’ai testé dans cet article. Je consacrerais un article entier aux papiers se présentant sous forme de carnet.

papiers-moyenne-gamme-aquarelle

Burgund présenté ici est plus texturé car il s’agit d’un grain torchon

papier-aquarelle-moyenne-game

scan0155

Une peinture réalisée sur du papier Lana Carnet de Voyage

Le papier hauts de gamme

Choisissez ce papier si vous souhaitez aller plus loin dans votre pratique de l’aquarelle. Vous découvrirez le monde du papier coton, sa douceur et sa texture si précise. En revanche, il est plus difficile à travailler (moins le droit à l’erreur). Mais il offre assurément plus de contrôle sur le rendu.

Mon papier préféré: Difficile de faire un choix, ils sont tous très bons. Je peux vous conseiller d’opter pour des papiers encollés sur un seul bord et de le scotcher vous même afin de limiter le prix. Le papier Arches se distingue par sa qualité. Ce n’est pas le papier de référence à l’aquarelle pour rien. Le Waterford a un excellent rapport qualité prix. J’ai aussi adoré le Langton qui a l’avantage de se présenter en bloc de 12 feuilles ce qui réduit l’investissement. 

Pour aller plus loin:

J’ai adoré faire ces tests. J’avoue ne pas avoir refait ma fleur sur chaque papier car j’avais un peu de peine à « gâcher » une feuille avec.

Le papier Leonardo fait 600 grammes soit deux fois le poids des autres! Je n’avais jamais testé un papier si épais et j’ai trouvé qu’il est celui qui fait le mieux ressortir la vibrance des couleurs au séchage.

Le Hahnemühle 300 a un grain fin et un toucher agréable mais pour le prix j’y préfère un papier en coton.

J’ai également eu l’occasion de tester le papier Moulin le Roy de Canson. Je n’en ai plus car je ne suis pas trop fan. Je ne sais pas dans quelle catégorie le placer. Il est 100% coton, ce qui le place dans la qualité Haut de Gamme. Cependant, son grain est très marqué (pour moi) et il désature nettement les couleurs au séchage.

Du mal à choisir un papier aquarelle de bon rapport qualité/ prix? Découvrez mon article

prix-papiers-haut-de-gamme

* le papier Hahnemühle est en cellulose pas en coton.

langton-test-aquarelle-avis-watercolor

Un essai avec Langton Prestige

saunders Un essai avec Saunders Waterford

Comparez les différentes qualités

Je me suis amusée à rassembler ci-dessous différentes qualités de papiers du groupe Hahnemühle FineArt qui propose plusieurs marques (Hahnemühle, Lana, Moulin du Coq) du papier haut de gamme au papier d’étude. Vous pouvez voir que la différence n’est pas flagrante non plus. Ne pensez pas que si vous n’achetez pas du haut de gamme vous êtes voué à l’échec, loin de là.

En revanche, j’espère que ce collage vous montrera les différences subtiles entre les papiers. Le mieux étant bien sur de tester soi même. Regardez en particulier la richesse des couleurs et la finesse du grain sur les papiers de qualité.

Notez également que j’ai ma pratique de l’aquarelle et que vous n’avez peut être pas la même (plus ou moins d’eau, de pigments, travail avec plus de couches, etc.). Cela influence forcément le rendu sur la papier. J’espère tout de même que ces tests vous ont donné une bonne idée de la qualité des papiers et aidés à faire votre choix!

hahnemuhle

Zoomons un peu…

Du mal à choisir un papier aquarelle de bon rapport qualité/ prix? Découvrez mon article

C’est la fin de cet article que j’ai voulu très détaillé. Il rassemble toutes mes connaissances sur le papier pour le moment et mon expérience sur différentes marques.

Je vous recommande de passer sur Aquarelle et pinceaux pour découvrir les promotions du moment et surtout d’essayer! Vous verrez, ces tests améliorerons forcément votre expressivité à l’aquarelle.

Racontez moi vos tests et avis dans les commentaires! 😉

Merci à Hahnemühle pour le papier envoyé qui a complété mes tests 🙂 !

Envie de découvrir l’aquarelle?

Découvrez « Rencontre avec l’aquarelle », mon cours gratuit par email spécialement conçu pour les débutants ! En savoir plus

9 Commentaires

  1. Camille

    Hey ! Je suis impressionnée par cet article. Il est une véritable référence pour choisir son papier.
    Tes essais – toujours aussi réussis – montrent très bien les différences entre les types de papier.

    Je regarderai la vidéo cet après-midi (avant / après Explore!).

    Maintenant, il faut tester soi-même pour se rendre compte des différences et des résultats. Pour ma part, je devrais peut-être mettre plus d’eau puisque j’ai un papier qui ne gondole plus ! 😉

    Au plaisir de te lire !

    Réponse
    • Marie

      Merciii beaucoup Camille ça me fait plaisir ! J’ai passé beaucoup de temps pour essayer de me faire mon propre avis si ça peut aider c’est top! si tu te fais un avis différent sur un des produits n’hésite pas à me dire 🙂 C’est sur qu’en tendant ton papier comme tu le fais ça doit faire des effets intéressants ça m’a donné envie d’essayer! 😉 A bientôt , Marie

      Réponse
  2. Manù

    Bon article mais avec beaucoup d’imprécisions et d’erreurs…

    Réponse
    • Marie

      coucou Manu! c’est vrai que je ne maitrise pas encore toutes les subtilités du papier j’ai encore beaucoup à apprendre! n’hésite pas à me dire les erreurs que tu as trouvé pour que je les corrige 🙂

      Réponse
  3. Sophie

    Wow quel article complet! Personnellement je suis une adepte du Arche Satin, j’aime beaucoup les résultat qu’on peut obtenir avec!

    Réponse
    • Marie

      Merci Sophie pour ton message! je connais encore mal le papier satin, je ne l’ai pas encore vraiment testé , et pas le arches en particulier ! tu m’as donné envie de découvrir 🙂 A+ , Marie

      Réponse
  4. Donlope

    Salut Marie,
    Je ne sais pas si je dois te dire merci pour ces excellents conseils, j’ai vraiment envie de m’y mettre maintenant!
    J’avais commencé un peu il y’a pas mal de temps, attiré vers l’aquarelle par des illustrateurs de BD plutôt et l’autre jour, j’ai relu une de ces BDs illustére par Amélie Fléchais, je ne sais pas si tu connais? Elle a écrit un « conte graphique » appelé le petit loup rouge et en reparcourant les pages après avoir lu tes articles, les illustrations de végétaux m’ont vraiment fait pensé à ce que tu montrais, genre ici: http://www.images-booknode.com/book_cover/556/full/le-petit-loup-rouge-556083.jpg
    Bonne journée et bon Week end!

    Réponse
    • Marie

      Hihi tant mieux si tu veux essayer franchement c’est tellement sympa et méditatif (je trouve). J’adore les illustration d’Amélie Fléchais (je ne connaissais pas!) . C’est superbe merci de m’avoir fait découvrir ! A bientôt ! Marie

      Réponse
  5. Maneki Neko

    Bonjour et merci pour cet article intéressant. J’ai craqué pour l’aquarelle mais je n’arrive pas à m’y mettre pour de bon. Je suis une petite collectionneuse de couleur: des Sennelier, des Winsor et Newton Cotman et Pro, de l’Aquafine Daler Rowney… Je ne sais même pas combien j’en ai. J’adore les couleurs de l’aquarelle mais j’ai un énooooooooorme problème avec les papiers. Du Moulin du Coq Rouge à grain fin au Arches satiné en passant par le fontaine de Clairefontaine et l’Aquafine de Daler Rowney TOUT gondole, y compris en bloc encollé des 4 côtés ce qui forme des gouttières de pigments! !! J’ai même essayé de mouiller la première feuille du bloc et de la laisser sécher avant d’enfin pouvoir commencer à travailler. Mais rien n’y fait. En tout cas j’ai pu constater une chose: les couleurs ne réagissent pas pareil en fonction du papier utilisé, ce qui rentre aussi en jeu dans le choix. Mais il me semble que contrairement à moi, tu ne possèdes pas 150 couleurs de 150 marques. Tu n’as donc peut-être pas pu t’en rendre compte.

    Réponse

Rétroliens/Pings

  1. Mon aventure créative: nouveaux défis - Tribulations de Marie - […] du papier plus grand et de meilleure qualité et libérer mes […]

Poster le commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Pin It on Pinterest

Share This